Nature profonde Inspiration Création Originalité Lumière Amour Simplicité
La magie des mots

Les mémoires du passé

En automne, les feuilles tombent des arbres pour accueillir de nouveaux bourgeons au printemps … et vous ?


Les mémoires du passé

Je me sens recouvert de couches de mémoires, de peurs de limitations. 
Qui me cachent ce qu’il y a à voir, qui me maintiennent en prison.   

J’ai envie de tout arracher, 
jeter ce qui ne sert plus, 
Transformer, tout ce qui peut être transcendé et qui ne m’appartient plus. 
Me délivrer du cocon que je me suis tissé, 
de la camisole que je me suis noué, 
de ces carapaces de défense qui m’ont isolé. 
Et déployer mes ailes, 
de tout mon être, pour enfin m’envoler.   

Oui, retirer ces couches, ces surcouches, ces plâtrées, 
Ces poids devenus trop lourds que je continue de porter. 
Mon corps surchargé, des blessures du passé que je veux dépasser. 
De tout ce que l’on voulait faire de moi, que je ne suis pas.   

J’ai la sensation d’être sale, englué de boue, de crasse, de tâches, 
De masses pesantes qui masquent ma réelle présence.   

Maintenant je veux voir le monde dans sa réalité, 
Dans ses couleurs, dans sa beauté 
Dans ses odeurs, sa légèreté 
Dans tout ce qu’il a de vrai.   

Retirer ces vêtements trop serrés. 
Poser les valises qui m’empêchent de marcher et courir 
Oui courir… dans ma vie, mes projets 

Et rire… 
Et aimer… 
M’aimer dans ma nature, 
ma vérité 

Et vivre, 
Oui vivre, 
Libre, 
libéré ! 

Texte de Nicolas Lubac en 2015.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *